Journal de bord du Costa Smeralda, jour 2 : les excursions à terre

Vue sur la mer et le fort de Civitavecchia

Dimanche 13 juin, première véritable journée de croisière avec un réveil à bord. Mer d’huile toute la nuit, impossible de deviner que le navire se déplaçait… Le tout avec une température de saison, très agréable et quasi aucun vent, à part celui généré par le navire.

Ce matin nous voilà dans le port de Civitavecchia, la porte d’entrée maritime pour Rome et le point de départ de très nombreuses excursions.

Relire le journal de bord du Jour 1 : c’est parti pour une semaine !

Relire le journal de bord du Jour 3 : se déplacer sur le bateau

Relire le journal de bord du jour 4 : les boissons

Relire le journal de bord du jour 5 : à table !

Relire le journal de bord du jour 6 : internet à bord

Relire le journal de bord du jour 7 : le coût d’une croisière

Excursions et bulles sanitaires COSTA !

Nous espérons de tout cœur que les conditions très strictes imposées par la pandémie que nous traversons ne seront qu’un mauvais souvenir lors des prochaines croisières ludiques, car aujourd’hui, il faut reconnaître qu’elles représentent une contrainte très, très forte.

Interdiction formelle est faite aux passagers de descendre librement à terre. Une fois entré dans le bateau, seules les excursions COSTA permettent de mettre le pied à terre. Nous avons donc testé pour vous la visite de la vieille ville de CIVITAVECCHIA, un tour de 2H30 à pieds (avec un mini transfert en ville en car), avec une guide locale. Cette excursion est l’une des moins chères proposées à bord, elle est au prix de 29€, (la plus chère que nous avons repérée est à 180€ par adulte pour une sortie en mer, à la voile, à Savone).

Vue d'une place du centre ville de Civitavecchia

Comme partout sur le bateau, à terre la norme est la même, c’est « tu restes entre membres de ta cabine ». Donc les consignes obligent à rester à distance des autres passagers, mais également de toute personne étrangère au groupe.

Lors de la déambulation en ville, ce n’est pas trop problématique et puis l’on est en plein air. Là où c’est plus « compliqué » (voire un peu sordide) c’est que lors de notre halte pour faire une pause et découvrir la tradition de l’apéritif local, la règle était la même : à chaque cabine sa table. La personne qui était en single avec nous n’a pas pu partager l’apéro avec d’autres personnes…

Ne pas respecter ces consignes, c’est s’exposer à ne pas pouvoir remonter à bord et je peux vous dire que notre guide veillait à faire respecter ces règles. A priori la seule tolérance c’est pour acheter des cigarettes (car il y a des distributeurs) et pour aller dans une pharmacie.

Excursions et MyTours de COSTA !

Pour notre virée dans la ville de Civitavecchia nous étions pour notre excursion 26 à descendre du bateau.

Les billets pour les excursions peuvent s’acheter de plusieurs manières. L’application MyCosta permet d’avoir un bon aperçu. A part si vous validez votre choix sur l’une des bornes à bord qui vous distribue un ticket, toutes les autres solutions vous permettent de réserver, puis le ticket est déposé la veille au soir dans votre cabine.

Attention, ce ticket ne donne pas les informations d’heure et lieu de départ. Il faut vérifier l’appli Costa la veille au soir pour les obtenir.

Pour le reste, c’est globalement bien organisé et surtout fluide. A l’heure prévue, le staff du bateau vous « flèche le parcours vers la bonne sortie ». Vous recevez un petit sticker qui porte le numéro de votre excursion et qui correspond aux numéros que portent les guides qui vous attendent au pied du bateau. Franchement pas de stress à avoir.

Et les Meeple Maps de CAPITAINE MEEPLE dans tout ca ?

Pour rappel, les Meeple Maps, ce sont des livrets ludiques que nous remettons à nos passagers. Il y en existe un par escale de la croisière jeu. Chacun de ces livrets propose de résoudre une énigme qui renvoie à un lieu remarquable ou insolite de la ville que l’on peut aisément rejoindre depuis le bateau, parfois à pieds, sinon en transport en commun ou en navette.

Une fois sur place, le jeu consiste, en faisant preuve d’un peu de perspicacité et de pas mal d’observation dans la zone, à se plonger dans l’énigme contenu dans le livret. Avec plus ou moins de talent (ou d’indices) les passagers résolvent l’énigme dont la solution leur permet d’en apprendre un peu plus sur le lieu. Souvent ce sont ces petits « plus » qui viennent alimenter les conversations à table, un moyen de faire profiter de la visite ceux qui sont restés à bord.

A Civitavecchia nous avons donc profité de l’excursion de COSTA pour déambuler dans la ville et commencer à faire un repérage de lieux propices à y créer des énigmes pour les carnets de la prochaine croisière CAPITAINE MEEPLE.

Nouveauté pour 2022, prévoir des énigmes pour un public familial, en particulier pour des enfants et adolescents. En effet, les énigmes 2019 de Marseille, Barcelone, Palma, Palerme, Rome et Savone s’adressaient plutôt à un public « expert ».

Les premiers éléments recueillis sur Civitavecchia depuis sa fondation par Trajan, l’histoire de ce port, de la ville et de ses habitants sont autant de points susceptibles de venir alimenter le carnet. Quelques anecdotes croustillantes devenir le point central des énigmes.

A demain pour quelques nouvelles jour 3, depuis Naples… Ca y est on commence enfin à se repérer dans le navire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.